Initiation

mercredi 11 mars 2009
par  anguenot
popularité : 17%

Introduction :

Pour commencer, je crois qu’il faut dire que le jeu de rôle, c’est un jeu. Un jeu se passant exclusivement dans l’imaginaire de ses participants.Chaque joueur doit, comme le nom l’indique, jouer un rôle. Comme au théâtre, ou en s’imaginant le héros d’un roman. Aimeriez-vous être Frodon qui détruit l’anneau ? Comme lorsqu’ils lisent un livre, les joueurs doivent visualiser dans leur esprit les scènes et les décors que leur décrit le meneur de jeu, afin d’interpréter le mieux possible leur personnage. C’est dans ce décor imaginaire , aussi étendue que l’imaginaire du meneur de jeu, que le joueur fait évoluer son personnage. Le but pour le joueur étant d’interpréter le mieux possible son personnage, en s’identifiant à lui dans des situation décrites par le meneur de jeu. Un peu comme si un joueur de théatre devait improviser les réctions de son personnage face à des évènements mis en scène par les autres acteurs. Ceci, c’est le rôle du jeu de rôle.

Le jeu réside lui dans l’inconnu du scénario. Vous devez jouer un personnage dont vous connaissez tout ( c’est à dire son nom, son métier, ce qu’il aime, ce qu’il déteste, ce qu’il pense de la religion, de l’armée, de la politiques, ses petits secrets, ses vices, ses plats préférés, etc... ) dans un univers sans cesse en train d’évoluer. Quelles seront les réactions de votre personnage si il se fait attaquer dans la rue ? Si il découvre l’existence d’extra-terrestres ? si il perd son travail ? etc.. On peut tout imaginer. Le meneur de jeu est la pour faire évoluer l’environnement, créer une histoire à laquelle le joueur se doit de faire réagir son personnage. Ca, c’est le jeu du jeu de rôle.

Définition :

Le jeu de rôle est un jeu de société dans lequel des joueurs interprètent des personnages, souvent fort éloignés du monde quotidien, en train de vivre une aventure tandis que le meneur de jeu se charge d’arbitrer et de faire vivre la partie. C’est principalement un jeu de dialogues ou des données chiffrés (appelées caractéristiques) permettent de définir les personnages (ces caractéristiques sont par exemple:la force, la dextérité, l’adaptation,la taille, l’intelligence, la beauté etc..) , et de résoudre grâces aux règles les différentes actions tentées par les personnages. Il n’y a théoriquement ni gagnants ni perdants. Le but des personnages étant de progresser dans leur art, et de survivre, le but du meneur de jeu étant d’animer la partie, de tester les réactions des joueurs, et surtout pas de les exterminer.

Tout ce qu’il y a dans un jeu de rôle :

Les personnages - Ce sont les protagonistes de l’aventures. Ce sont eux qui vont vivre les aventures que vous aller imaginer. Le but de la plupart des personnages étant de devenir puissant et riche. (Est ce vraiment un jeu de rôle ?

Les joueurs - Ils s’assoient peinard autour de la table, et parlent (souvent fort) pour décrire les taches harassantes qu’accomplissent leur personnage, tout en mangeant des gâteaux et buvant du coca).

Les figurines - Elles servent à préciser ou se trouvent les personnages sur un plan, évitant ainsi toute polémique avec le meneur de jeu. Peu utiles dans certains jeux, elles s’avèrent indispensables pour jouer à des jeux comme ADD.

Les dés - Le jeu de rôle est un jeu. Pour refléter le fait que tout ce que l’on tente ne réussit pas forcément, il faut faire intervenir la chance, et donc les dés. Prenons un exemple : votre personnage doit faire un match de tennis conte un copain à lui, a peu près aussi bon ? Comment le maite du jeu peut-il décider qui va gagner ? Et bien, il faudra jeter des dés.

Le plan - Le meneur de jeu se doit souvent (un peu trop souvent d’ailleurs) de dessiner l’endroit ou se trouve les personnages. C’est souvent la seule solution , mais elle a néanmoins des défauts. En effet, les personnages n’ont pas eux, cette vue de haut de la situation, que les joueurs ont. Donc, essayer de limiter les plans.

Le scénario - Le scénario, c’est le décor ou évoluent les personnages ainsi que les principales actions des personnages s’y trouvant. Description des personnes habitant la région, plan des principales demeures, etc...Le mieux étant de faire soit même ses scénarii, bien que cela demande un peu de pratique..

L’écran - C’est le paravent qui cache le scénario et les milliards de petits papiers du meneur de jeu de ses joueurs qui ne cherchent qu’a voir par dessus.

Le meneur de jeu - Aussi appellé le maitre du jeu, voir du donjeon, le conteur, le gardien etc ... C’est lui qui décrit l’univers , l’intrigue et veille à la cohérence de son univers. Ce qui n’est pas toujours chose aisée.

De quoi ai-je besoin pour jouer ?

1. Les joueurs - Si vous souhaiter être le meneur de jeu, il vous faut des joueurs. Je préconise 4 joueurs pour une première partie, et plus généralement entre 4 et 6 joueurs. ( 12 c’est trop....) On peut aussi avoir 2 joueurs ou même un seul. Mon nombre préféré étant 5 joueurs.

2. Les règles de jeu - Il faut choisir des règles de jeu. C’est assez cher, mais on peut acheter des jeux comme Méga I, II, ou III , Simulacres ou Basic pour moins de 50 francs. Faites attention, car certains jeux de rôles ne sont pas fournis avec la description du monde. Ils demandent donc beaucoup de travail avant de pouvoir commencer à jouer. Le choix d’un jeu détermine aussi l’univers et l’ambiance. Préférez vous jouer un mousquetaire, un viking, un vampire, un chevalier du Graal, un homme d’affaire , un toon .

3. Un scénario - Et oui, il vous faut un scénario. Pour la première partie, je vous conseille d’en acheter un. Il vous faudra le lire plusieurs fois, notez se qui vous parait important, et surement rajouter des détails ou des personnages. Vous pouvez soit acheter ses scénarii, soit aller les chercher sur le net.

4. Des dés - Il vous faudra des dés. plusieurs à priori. un jeu par joueur étant le plus commode. Il existe des dés à 4, 6, 8, 10, 12 et 20 faces. il y en a aussi à 30 ou à 100 faces, mais personne ne s’en sert. Pour faire un dé à 100 faces, il faut 2 dés à 10 faces, ou un dé à 10 faces et un dé à 20 faces dont les unités seront celles de votre dé à 100 faces. Je préfère cette méthode, car on ne sait jamais quel est le dé des dizaines chez un joueur..Et comme ils trichent tous.

5. Des figurines - Ce serait cool aussi d’avoir des figurines pour représenter vos héros.Tout peut faire l’affaire, mégot, dés, sucre, pions...Mais, c’est plus agréables avec des figurines en plomb.

6. Un local - très important. La plupart du temps, un jeu de rôle sa dure longtemps, et sa fait un peu de bruit. C’est donc intéressant d’avoir un local sans voisins juste à coté.

7. Des provisions - il vaut mieux avoir à manger, à boire, et à fumer. Les parties durant entre 4 et 21 heures.

8. Divers - Des crayons, du papier, des gommes.

Trois questions sur le jeu de rôle :

1 - Le jeu de rôle, c’est un jeu sur ordinateur ?

Non non non. Est ce clair ? Le jeu de rôle se pratique entre amis autour d’une table. Néanmoins, il existe des logiciels qui se disent être des jeux de rôle sur ordinateur (Baldur’s Gate..). Plus récent, ce que l’on appelle des MMORPG (World of Warcraft, Warhammer On Line, Dark Age of Camelott...) Ces jeux ont des possibilités restreintes. Par exemple, les personnages que vous rencontrez vous disent toujours la même phrase. C’est assez peu crédible. L’environnement réagit très peu avec vos personnages, et les interaction sont très limités. Bref, aucun ordinateur au monde ne pourra rebondir sur vos actions et répondre à vos personnages comme un vrai meneur de jeu (ou une meneuse de jeu, je ne fais pas de sexisme, et les filles apportent un plus au jeux de rôles par leur fraicheur et leur spontanéité).

2 - Qu’en est-il des livres dont vous êtes le héros et des Grandeur Nature ?

Ben se sont pas non plus des jeux de rôles. Les livres dont vous êtes le héros se jouent seul, et l’initiative est plus que limité. (Tu attaques ou tu fuient ?). Quant aux grandeurs natures, ils se jouent en plein air, à plus de 100 joueurs (la plupart du temps), durant un Week End, coutent cher, et les personnages intéressants sont souvent joués par les organisateurs, et leurs supers potes. Mais bon, c’est sympa quand même.

3 - Le jeu de rôle est donc un jeu de société ?

Les rolistes aiment pas trop se terme, quoi que..Mais il est vrai qu’employer ce terme c’est associer le jeu de rôle à un plateau, des pions, des billets, etc...Or, le jeu de rôle ce n’est pas ça. Néanmoins, le jeu de rôle est bien un jeu de société.



Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Initiation

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

10 septembre 2010 - Coeur de Jade

La trilogie de Coeur de Jade est donc en cours de réédition, chez un nouvel éditeur pour une (...)